Communications GEMINI

Bilan mitigé pour les marchés des actions

17.07.2018

Rapport d’investissement au 30 juin 2018

Marché


Rétrospective

Les marchés des actions ont connu une accalmie en juin suite à une nette correction des indices directeurs en mai. L’indice boursier MSCI World très diversifié (-0,67%) n’a pratiquement pas bougé depuis le début de l’année, et l’indice boursier du marché suisse des actions SPI (-4,3%) reste négatif. Parallèlement, la situation des pays émergents (-4,9%) accuse une certaine morosité due à l’actuelle politique commerciale des Etats-Unis qui impacte sensiblement leur performance économique axée sur les exportations.


Fin avril, le rendement à dix ans des emprunts d’Etat américains a de nouveau dépassé la barre des 3% pour la première fois depuis 2011. A la fin juin, le rendement était légèrement inférieur (2,9%) en raison des incertitudes politiques croissantes. Les marchés des obligations sont majoritairement restés négatifs depuis le début de l’année. Mesurées à l’aune de l’indice SBI AAA-A TR (-0,6%), les obligations suisses accusent pour l’année en cours une légère baisse par rapport à l’année précédente. Les écarts de crédit élevés ont affecté les emprunts d’entreprises (-0,7%) et les emprunts des pays émergents (-4,7%). Durant le mois de référence juin, et surtout au mois de mai, ces derniers ont subi une forte pression en raison de la faiblesse des monnaies locales.


En mars et en juin, la Banque centrale américaine (Fed) a augmenté le taux directeur qui est actuellement de 2,00%. Le consensus prévoit un nouveau relèvement des taux en septembre 2018. Le marché anticipe d’ores et déjà cette hausse. Cela est dû à la relance continue du marché de l’emploi et aux premiers signes d’une inflation salariale dans certains secteurs industriels. La Banque centrale européenne (BCE) ainsi que la Banque nationale suisse (BNS) maintiennent leur politique de taux bas pour l’instant.


Monnaies: cette année, les incertitudes politiques naissantes ont provoqué une fuite vers les valeurs refuge comme le franc suisse, le dollar US (+2,8% par rapport au CHF) et le yen japonais (+3,4%). En revanche, l’euro (-1,2%) et la livre britannique (-0,3%) se sont dépréciés par rapport au franc. Les monnaies de certains pays émergents ont subi une forte pression.


Perspectives

Les estimations du consensus prévoient une nouvelle augmentation des taux par la Fed en septembre après celles de mars et de juin. En Europe, aucune augmentation des taux n’est attendue jusqu’en 2019. Les estimations du consensus concernant la croissance du PIB en 2018 ont été revues légèrement à la hausse. Elles sont de 2,8% pour les Etats-Unis, de 2,3% pour l’Europe et de 2,0% pour la Suisse.


Mais à court terme, le contexte économique laisse plutôt prévoir des taux directeurs plus élevés. Après une hausse des rendements sur les marchés des obligations, notamment aux Etats-Unis, la marge pour une hausse supplémentaire semble restreinte, d’autant que l’essor économique est en ralentissement. Les primes de risque historiquement basses et les longues durations des indices de référence sous-jacents limitent l’attrait des investissements en obligations.


Le cours restrictif de la politique monétaire américaine, la hausse des prix des matières premières, mais également les incertitudes liées à la politique commerciale ont quelque peu altéré les conditions cadres monétaires. Toutefois, compte tenu de la persistance positive de la conjoncture et des états financiers des entreprises, les investisseurs font preuve d’une attitude constructive sur les marchés des actions, même s’ils doivent être disposés à assumer une volatilité plus élevée.


GEMINI
Au cours du premier semestre, le Pool 20 (formule la plus demandée) a réalisé un rendement de -0,36%. Tous les investissements en obligations sont restés sous-pondérés. Suite à un examen approfondi des placements, le taux des investissements dans l’immobilier Suisse non coté a été augmenté au détriment des investissements dans l’immobilier coté.

Rendements des catégories de placement Pool (20/35/50) en %, du 1.1 au 30.6.2018

Catégorie de placementGEMINI1)Benchmark 1)
Obligations CHF-0,60-0,56
Obligations en monnaies étrangères-1,56-1,56
Emprunts convertibles-1,15-1,60
Actions suisses-4,00 -3,95
Actions Etranger0,940,87
Immobilier Suisse1,991,24
Placements alternatifs0,82-

1) GEMINI: frais de gestion de fortune inclus; benchmark: frais exclus.

2) Réduction en cours. Plus de quote-part stratégique depuis 2010.

Rendements des pools GEMINI en % du 1.1 au 30.6.2018

Pool 20Pool 35Pool 50Pool 0
GEMINI 1)-0,36-0,73-0,710,48
Benchmark 1)-0,59-0,70-0,750,28
Pictet LPP 25/40/60 -0,95-0,73-0,41n.a.

1) GEMINI: frais de gestion de fortune inclus; benchmark: frais exclus.

 

> Vous trouverez de plus amples informations